Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

"Merci à tout le monde de servir dans un jury. Ou, du moins, d'être prêts à le faire", a relevé l'ex-président démocrate Barack Obama qui a attendu comme les autres aspirants jurés de savoir s'il était choisi pour siéger dans un jury au cours d'un procès à Chicago.

KEYSTONE/AP Chicago Tribune/NANCY STONE

(sda-ats)

L'ancien président Barack Obama s'est rendu mercredi dans un tribunal de sa ville de Chicago. Il répondait, comme tout citoyen américain, à une convocation pour la sélection de jurés.

Mais, à la différence des autres personnes tirées au sort sur les listes électorales ou sur le registre des permis de conduire, Barack Obama est arrivé dans un cortège d'automobiles, accompagné de gardes du corps et attendu par de nombreux journalistes. Il a serré la main de certains concitoyens, s'étonnant de voir que quelques-uns étaient venus avec des exemplaires de ses ouvrages pour qu'il les dédicace.

"Merci à tout le monde de servir dans un jury. Ou, du moins, d'être prêts à le faire", a relevé l'ex-président démocrate. Ancien professeur de droit, il a attendu comme les autres aspirants jurés de savoir s'il était choisi pour siéger dans un jury au cours d'un procès.

Mais il a quitté le tribunal en milieu de journée, après avoir été écarté au hasard comme d'autres personnes, a rapporté le quotidien local Chicago Tribune. S'il avait siégé dans le jury d'un procès, il aurait été défrayé du montant standard de 17,20 dollars par jour.

Pas une première

Barack Obama n'est pas le premier président américain à avoir été tiré au sort pour remplir un devoir que nombre de ses concitoyens appréhendent ou tentent d'éviter à tout prix en prétextant un empêchement.

Son prédécesseur à la Maison Blanche George W. Bush s'était présenté à une convocation en 2015 à Dallas (Texas), mais il n'avait pas été retenu.

Chicago, ville de l'Illinois (nord) où Barack Obama a lancé sa carrière politique, a déjà eu un juré célèbre: la superstar de la télévision Oprah Winfrey a siégé en 2004 dans un procès de trois jours pour meurtre, qui s'est achevé par une condamnation.

La famille Obama réside toujours à Washington depuis son départ de la Maison Blanche en janvier, mais le président et l'ancienne First Lady Michelle Obama possèdent une maison à Chicago.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS