Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le président américain Barack Obama affiche sa détermination à bouger sur la question sensible de la réglementation des armes à feu. Il a demandé des propositions concrètes d'ici le mois de janvier, estimant que les Etats-Unis avaient "l'obligation" d'agir après la fusillade de Newtown.

M. Obama a annoncé avoir nommé son vice-président Joe Biden à la tête d'un groupe de travail chargé de travailler sur ce sujet et de mettre en avant d'ici le mois prochain des propositions concrètes, qu'il s'est engagé à appuyer "sans délai".

Soutien croissant

Ce groupe de travail gouvernemental devrait examiner comment réglementer la vente de fusils d'assaut et de chargeurs de grande capacité. Il travaillera aussi sur des politiques relatives à la santé mentale et la violence dans la culture populaire.

Selon le texte qui sera présenté au premier jour de la prochaine session du Congrès le 3 janvier par Mme Feinstein, seules les nouvelles armes seront concernées. La loi exemptera aussi plus de 900 modèles utilisés pour la chasse ou le sport, ainsi que des armes antiques et manuelles.

Mais les chances de passage de cette loi dépendent du soutien que choisiront d'apporter les nombreux élus proches du puissant lobby des armes, la National Rifle Association (NRA), au Congrès. Ainsi, si les propositions de loi sur les armes ne manquent pas (dix déposées en deux ans), elles sont régulièrement enterrées en commission.

Dans une autre école

Pendant ce temps, les obsèques des victimes de la tuerie se poursuivaient. Quatre enfants, une professeure et la principale devaient être enterrés mercredi.

Les élèves de l'école primaire Sandy Hook, qui reste scène de crime jusqu'à nouvel ordre, ne retourneront en classe que le 2 janvier et dans des locaux du collège de Chalk Hill, près de Monroe, ont indiqué les autorités de l'Etat du Connecticut.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS