Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'équipe de campagne du président américain Barack Obama s'avère à nouveau être plus consciente du pouvoir d'Internet que ses rivaux républicains, selon une étude publiée mercredi. Cet avantage numérique ne lui assure en revanche pas la victoire.

"Une activité numérique importante ne se traduit pas forcément en votes supplémentaires dans les urnes, mais historiquement, les candidats qui sont les premiers à prendre à leur compte les évolutions technologiques ont un avantage", a affirmé mercredi Tom Rosenstiel, directeur du Pew Research Center's Project for Excellence in Journalism (PEJ).

Durant la période de recherche de son Institut, l'équipe de campagne du candidat républicain Mitt Romney n'a posté en moyenne qu'un tweet par jour alors qu'Obama en dénombrait 29, soit 17 sur le compte @BarackObama associé à sa présidence et 12 sur le compte @Obama2012 associé à la campagne présidentielle.

Net avantage sur Romney

Le président Obama a également publié deux fois plus d'articles que Romney sur le blog de son site de campagne, et plus du double de vidéos sur YouTube, expliquent les chercheurs.

"Obama a pris un net avantage sur Romney, par la manière dont sa campagne se sert des outils numériques pour communiquer directement avec les électeurs", indique mercredi le PEJ dans un communiqué.

Mais la clef de voûte réside peut-être dans la façon dont la campagne de Barack Obama utilise les moyens numériques pour cibler certains groupes de populations. Les latinos-américains, les femmes - un électorat problématique pour Romney - et les jeunes Américains sont tous cruciaux pour l'emporter dans la course à la Maison Blanche.

Contenu ciblé

Par exemple, il est proposé aux visiteurs du site d'Obama de rejoindre 18 groupes possibles, parmi lesquels les Afro-Américains, les femmes ou les électeurs gays et lesbiens.

Si l'internaute rejoint l'un de ces groupes, il reçoit du contenu ciblé, indique l'étude du Pew Research Center. En revanche, la campagne de Romney n'offrait pas des telles possibilités de personnalisation au moment où l'étude a été menée, note le PEJ.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS