Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le président Barack Obama est resté fidèle à la tradition de Thanksgiving en graciant mercredi symboliquement deux dindes censées finir dans les assiettes des Américains le jour de la fête du "Merci-Donnant". Les deux bénéficiaires de la grâce se prénomment "Cobbler" et "Gobler".

Evoquant sa réélection, le 6 novembre, pour un second mandat à la tête des Etats-Unis, Barack Obama a déclaré lors de la cérémonie rituelle dans la roseraie de la Maison Blanche: "On dit que l'on mérite toujours une seconde chance. Je ne peux qu'être d'accord avec ce dicton en ce mois de novembre".

"Cobbler" et "Gobler", deux gallinacées de 19 kg chacune nées le même jour, passeront le reste de leur vie dans la demeure historique de George Washington à Mount Vernon Estate, en Virginie.

Appel du PET

Le chef de l'exécutif était entouré pour la circonstance par ses deux filles, Sasha et Malia.

Le mouvement de défense des animaux PET avait demandé mardi à la Maison Blanche de mettre fin à la tradition du pardon de la dinde de Thanksgiving, estimant que la cérémonie à la Maison Blanche "traitait à la légère le massacre à grande échelle de volatiles intelligents et sympathiques".

La fête de Tkanskgiving, qui donne lieu à des retrouvailles familiales pour la vaste majorité des Américains, est une "action de grâce" célébrée par les premiers colons européens débarqués dans les années 1620 aux Etats-Unis pour remercier Dieu de l'abondance des moissons.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.








Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS