Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Barack Obama passe à l'offensive face à Mitt Romney

Attendu après sa prestation jugée décevante lors du premier débat de la campagne présidentielle, Barack Obama s'est montré beaucoup plus incisif lors du deuxième débat dans la nuit de mardi à mercredi. Il a notamment accusé Mitt Romney de vouloir favoriser les riches aux dépens de la classe moyenne.

Les deux hommes ont répondu aux questions posées par un groupe d'électeurs réunis à l'université Hofstra de New York, n'hésitant pas à s'interrompre pour exprimer leur désaccord.

Chacun des deux camps a revendiqué la victoire à l'issue du débat, mais selon un sondage réalisé par CNN, 46% des Américains estiment que Barack Obama en est sorti vainqueur, contre 39% qui ont jugé Mitt Romney plus convaincant.

Contrairement au premier débat, Barack Obama a renvoyé à plusieurs reprises son rival républicain à ses contradictions et à ses déclarations passées.

Règles différentes pour les riches

"Le gouverneur Romney dit qu'il a un plan en cinq points. Le gouverneur Romney n'a pas un plan en cinq points, il a un plan en un point. Et ce plan vise à s'assurer que les plus riches bénéficient de règles différentes", a accusé le président démocrate.

"Je ne vais en aucun cas réduire la part payée par les contribuables aux revenus les plus élevés et je ne vais en aucun cas augmenter les impôts de la classe moyenne", s'est défendu Mitt Romney.

Le républicain a accusé Barack Obama de laisser une économie en bien plus mauvais état que celui dans lequel il l'avait trouvée, parlant d'une hausse du chômage réel et d'un doublement de la dette. "Je sais ce qu'il faut faire pour faire redémarrer cette économie", a dit le candidat républicain en mettant en avant son "expérience dans le secteur privé".

Chine, énergie

A Mitt Romney qui promettait de se montrer intraitable avec la Chine pour protéger les emplois américains, Barack Obama a cependant rétorqué: "Rappelez-vous que le gouverneur Romney a investi dans des sociétés pionnières en matière de délocalisation en Chine. Gouverneur, vous êtes le dernier à faire preuve de fermeté à l'égard de la Chine."

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.