Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le président américain Barack Obama, élu en 2008 sur des promesses de "changement" et d'"espoir", a reconnu dimanche avoir échoué à imposer une nouvelle façon de faire de la politique à Washington où règnent les divisions partisanes.

"Washington semble fonctionner aussi mal qu'il y a quatre ans", a dit le président lors d'une interview sur la chaîne CBS, au moment où le Congrès est plus que jamais divisé entre démocrates et républicains.

Le président et ses alliés démocrates du Congrès ont connu de nombreuses confrontations au cours des trois ans et demi passés.

Les divisions entre les deux partis se sont aggravées après les élections de mi-mandat de novembre 2010 où les républicains ont pris le contrôle de la majorité à la Chambre des représentants, alors que le Sénat restait aux mains des démocrates.

Cadeaux fiscaux

La dernière querelle en date porte sur la prolongation ou non des cadeaux fiscaux adoptés sous George W. Bush et validés de nouveau sous M. Obama qui avait alors dû céder à ses adversaires républicains.

Ces mesures expirent en décembre 2012, mais les républicains ne veulent pas entendre parler d'une suppression des allégements fiscaux pour les Américains les plus riches, comme le souhaitent les démocrates.

"Je pense que j'ai sous-estimé le degré auquel dans cette ville, la politique prend le pas sur l'élimination des problèmes", a estimé M. Obama, avant d'ajouter: "Une des choses que l'on apprend à cette fonction est que tout prend plus de temps qu'on le voudrait".

M. Obama, qui doit faire face à un taux de chômage qui se maintient obstinément à 8,2%, a estimé que l'électorat américain déciderait en novembre qui de lui ou de son adversaire républicain Mitt Romney prône les meilleures solutions.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS