Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Washington - L'ancienne Première dame des Etats-Unis, Barbara Bush, a émis l'espoir que Sarah Palin resterait en Alaska. Cette pique jette de l'eau froide sur les ambitions de la républicaine ultra-conservatrice pour la présidentielle de 2012.
Dans un entretien que devait diffuser ce lundi soir la chaîne de télévision CNN, Mme Bush, 85 ans, raconte qu'elle a été assise une fois à côté de l'ancienne candidate à la vice-présidence des Etats-Unis. "Je l'ai trouvée très belle. Et elle est très heureuse en Alaska. J'espère qu'elle y restera", déclare Mme Bush avec un sourire entendu, selon un extrait de l'entretien diffusé à l'avance par CNN.
Sarah Palin a gouverné l'Alaska entre 2006 et 2009. Elle apparaît depuis quelques jours dans une émission de télé-réalité qui la montre bravant les éléments dans cet Etat du grand nord.
Lors d'un entretien accordé à la chaîne ABC mercredi, qui doit être diffusé in extenso le 9 décembre, Mme Palin n'avait pas clairement dit qu'elle comptait briguer l'investiture du parti républicain pour se présenter contre Barack Obama.
Mais lorsqu'on lui avait demandé si elle pensait pouvoir le battre, elle avait répondu : "Je le crois".
Interrogé sur ces propos jeudi, le vice-président Joe Biden a expliqué en substance sur CNN qu'une éventuelle candidature de Mme Palin, très marquée à droite, serait pain béni pour le président sortant.
"Je pense que, dans cette course-là, le pays aurait un choix clair et évident à faire et je pense que le président Obama serait en très bonne position", a-t-il déclaré.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS