Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Zlatan Ibrahimovic ne manquera pas son grand rendez-vous en France l'été prochain.

La star du PSG a qualifié la Suède pour l'Euro 2016 en éliminant presque à lui seul le Danemark, tenu en échec (2-2) à Copenhague par le grand cousin scandinave dans le barrage retour pour le Championnat d'Europe. L'Ukraine s'est également qualifiée en faisant match nul (1-1) en Slovénie.

Vaincu 2-1 à l'aller, le Danemark n'avait pas le choix et se devait d'attaquer. L'équipe de Morten Olsen - qui dirigeait la sélection pour la 170e fois! - a pris le jeu à son compte mais ne disposait pas dans ses rangs d'une individualité du niveau de "Zlatan". Loin s'en faut. A la 19e minute, Ibrahimovic coupait le sifflet aux 35'000 Danois du Park Stadium en se démarquant avec vivacité pour reprendre de façon magistrale, après un pas de retrait, un corner de Källström (0-1).

Ce dernier, qui évolue aux Grasshoppers, a grandement contribué à la qualification des Suédois jusqu'à son remplacement après l'heure de jeu. A la 8e minute, il avait empêché miraculeusement l'ouverture du score par le Danemark en dégageant sur la transversale de son propre but un ballon "bouillant".

Ibrahimovic a failli doubler la mise vers la demi-heure, mais le gardien Schmeichel veillait au grain. Partie remise: il aggravait la marque d'un superbe coup franc à la 76e, son 62e but en 111 sélections (0-2)! En 2e mi-temps, les Suédois ont maîtrisé la situation mais il avait tout de même fallu un sauvetage de Larsson devant son but pour empêcher le Danemark de revenir dans le match. Poulsen a réduit la marque de la tête à la 81e pour des Danois qui pouvaient encore s'estimer floués d'un penalty pour une faute sur Rasmussen cinq minutes plus tard. Vestergaard a finalement égalisé à la 91e (2-2), mais il était trop tard.

La Suède disputera son 7e Euro. Pour Ibrahimovic, qui a marqué onze buts en dix matches dans ces éliminatoires (!), il était important d'effacer le crève-coeur de la non-qualification pour la Coupe du monde 2014 au Brésil. La Suède avait alors échoué en barrages.

Dans l'autre match de la soirée, la Slovénie a poussé tant et plus dans son petit stade de Maribor (12'000 places) pour refaire son débours (2-0) du match aller face à l'Ukraine, mais en vain. Les Slovènes ont longtemps mené 1-0, avant de finir à dix et de subir l'égalisation à la 97e par Yarmolenko.

Après avoir échoué cinq fois dans un passé récent en barrages pour l'Euro et la Coupe du monde, l'Ukraine peut enfin respirer. Quant à la Slovénie, elle attend toujours depuis l'an 2000 de pouvoir disputer un nouvel Euro.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS