Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Barry Callebaut devient un acteur majeur dans les produits de décoration et d'inclusion (archives).

KEYSTONE/WALTER BIERI

(sda-ats)

Barry Callebaut engloutit l'entreprise familiale D'Orsogna Dolciaria. Le chocolatier industriel zurichois devient l'un des premiers fournisseurs mondiaux de produits de décoration et d'inclusion. Les deux protagonistes ne pipent mot sur le montant de la transaction.

D'Orsogna Dolciaria compte environ 300 salariés sur trois sites - en Italie, en Inde et au Canada. L'an dernier, la société a vendu quelque 12'000 tonnes de produits pour un chiffre d'affaires de 52 millions d'euros (près de 57 millions de francs au cours actuel), précise son repreneur dans un communiqué diffusé jeudi.

Fondée en 1957 par Mario D'Orsogna et son épouse Lucia à San Vito Chietino, dans les Abruzzes, elle produit des articles de décoration et d'inclusion destinés à l'industrie pour la fabrication de glaces, de produits laitiers et de boulangerie. Barry Callebaut étoffe ainsi son offre à des produits tels que les amaretti, les meringues, les glaçages et les décorations chocolatées.

L'acquisition, soumise à approbation réglementaire, doit s'achever en septembre. Elle "nous permet d'accélérer encore le développement de notre activité de Spécialités & Décorations", se réjouit Antoine de Saint-Affrique, directeur général de Barry Callebaut, cité dans le communiqué.

ATS