Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Berne - BASF, numéro un mondial de la chimie, a annoncé jeudi une restructuration, assortie de la délocalisation de certaines de ses activités de chimie pour le papier. Il veut ainsi se rapprocher des marchés émergents à forte croissance comme l'Inde, la Chine et l'Indonésie.
Le groupe va cesser certaines de ses activités dans le domaine des produits chimiques destinés à l'industrie papetière en Allemagne et en délocaliser une partie à Ankleshwar, dans le nord-ouest de l'Inde, selon un communiqué.
Cette restructuration, qui doit s'échelonner de 2011 à 2013, va toucher quelque 300 emplois sur environ 500 à Grenzach, dans le Bade-Wurtemberg, aux portes de l'agglomération bâloise.
BASF négocie avec les représentants des salariés en vue d'un plan social et promet des possibilités de reclassement dans ses autres usines en Allemagne, selon le communiqué.
La division chimie pour l'industrie du papier de BASF, renforcée par l'intégration de Ciba en 2009, a réalisé un chiffre d'affaires de 1,3 milliard d'euros l'an dernier, a précisé un porte-parole du groupe. La division a des usines dans le monde entier.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS