Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Ben Laden, Batman et son acolyte Robin bataillent pour un siège à l'assemblée municipale d'Aracaju, la capitale du petit Etat brésilien de Sergipe (nord-est). Ils figurent parmi les 428 candidats en lice pour les 24 sièges à pourvoir lors des élections municipales d'octobre.

Au total, huit candidats ont décidé de se déguiser à Aracaju pour attirer l'attention et les votes lors de ces élections qui auront lieu dans les plus de 5000 municipalités du pays. En super-héros ou en clown, ils rivalisent d'audace dans leurs vidéos de campagne, diffusées gratuitement, comme pour tous les candidats.

"Votez Batman, car je ne ferai rien, rien, rien contre le peuple ; je ferai tout en sa faveur!", scande Dener "Batman" Nascimento, candidat du Mouvement démocratique brésilien (PMDB, centre-droit), dans son spot télé, avec masque et costume du célèbre homme chauve-souris.

Si le discours est d'or dans la plupart des campagnes électorales, certains des candidats préfèrent rester muets, usant de pancartes ou d'un pouce levé au ralenti pour convaincre les électeurs.

Réseaux sociaux

Les vidéos ont rapidement fait le tour du Brésil grâce aux réseaux sociaux. Une aubaine pour les partis politiques, qui voient dans ces candidats médiatiques une chance "d'augmenter le taux de participation", explique un article du site internet G1 de "Globo".

"Je me déguise car c'est un moyen de me moquer des hommes politiques, d'être irrévérencieux", a déclaré à l'AFP Jaelson Gomez Mota, candidat social-démocrate (PSDB). Sous les traits du super-héros Robin, M. Mota croit en sa victoire après une tentative ratée en 2008.

"L'idée, c'est que les gens associent le candidat au personnage de fiction. C'est une démarche artistique, politique, mais aussi marketing", précise de son côté Walter Leandro, le conseiller en communication du candidat Robin.

Plus qu'une simple blague, se déguiser peut porter ses fruits. En 2010, le Clown Tiririca a été élu député fédéral à Sao Paulo: avec 1,3 million de votes, il avait été le candidat le plus populaire de cette élection.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS