Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Trop fragile, Fribourg Gottéron a essuyé une troisième défaite en autant de matches de Champions League. face à Lulea en Suède, les Dragons se sont inclinés 4-2.

Trois matches, trois défaites et un misérable point. Le bilan de Fribourg lors de la Champions League ne fait pas franchement rêver. Battus d'entrée à domicile face à Lukko Rauma, les Fribourgeois n'ont jamais pu relever la tête. Et face au tenant du titre Lulea à l'extérieur, la mission de la troupe de Gerd Zenhäusern n'avait rien d'une sinécure.

Ce qui frappe chez les Dragons en ce début de saison, c'est leur propension à encaisser des buts dans des intervalles très courts. En 49 secondes (3e et 4e minute), Gottéron a plié deux fois. La veille devant les Finlandais de Rauma, ils avaient alloué trois buts en 114 secondes. Et au lieu de profiter de la réduction du score de Pouliot à la 12e, Sprunger & Cie ont laissé Jacob Micflikier (ex-Bienne et Lugano) inscrire le 3-1 en infériorité numérique (15e).

Loin d'être décisif, Benjamin Conz a même cédé sa place à Reto Lory dès la 23e. Dans le troisième tiers, les Fribourgeois se sont montrés incapables de créer du danger devant la cage suédoise. Alors qu'ils leur restent à accueillir ce même adversaire à la BCF Arena le 4 septembre, les Dragons n'auront plus rien à jouer. Ils ont intérêt à se reprendre avant le début de la saiosn sous peine de vivre un début d'exercice tumultueux.

ATS