Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Fribourg a perdu un deuxième match d'affilée pour la première fois cette saison. Les Dragons ont subi la loi d'Ambri-Piotta 5-2, tandis que Genève a battu Bienne 3-2 tab.

La venue d'Ambri-Piotta, lanterne rouge du championnat, avait tout du traquenard potentiel pour le leader Fribourg. Sur le banc léventin, le nouveau boss Hans Kossmann est un ancien de la maison Gottéron. Et surtout, les Dragons doivent composer sans leur maître à jouer Andreï Bykov, blessé. Pire, Gerd Zenhäusern a appris avant la rencontre que Salminen devait renoncer en raison d'un virus. Et durant le deuxième tiers, Greg Mauldin a dû quitter ses coéquipiers. Dur d'accomplir des miracles quand les tuiles s'accumulent et qu'Ambri-Piotta joue discipliné et avec une belle énergie. Plutôt quelconque en ce début de saison, Alex Giroux s'est souvenu qu'il était un artificier de premier ordre en déjouant Conz à deux reprises. Même topo pour Cory Emmerton. Fribourg enchaîne un troisième revers de rang si l'on tient compte du huitième de finale de Coupe de Suisse perdu à Lausanne mercredi soir. Les Dragons ont surtout été dominés pour la première fois à domicile après neuf victoires à la BCF Arena.

Résultat, ce sont les Zurich Lions qui s'emparent de la tête du classement grâce à leur succès 5-3 contre les Kloten Flyers dans le derby zurichois. Privés d'une flopée d'attaquants, dont Matthews et Herzog, la troupe de Marc Crawford a démontré la force de son banc pléthorique. Denis Malgin et Ryan Keller ont permis aux Lions de signer un treizième succès en dix-huit matches.

Dans un remake du huitième de finale de la Coupe de Suisse qui s'est tenu mardi soir dans les mêmes locaux, Genève-Servette et Bienne n'ont pas pu se départager après soixante minutes. Ce sont finalement les Servettiens qui se sont imposé 3-2 tab, contrairement au match de mardi. Avant cela, les Genevois s'étaient signalés les premiers en ouvrant le score par Slater (10e). Bienne a refait surface au cours du tiers médian en l'espace de deux minutes entre la 37e et la 39e. Stapleton et Rossi ont permis aux Seelandais de prendre les devants. Ce maigre avantage, les Biennois l'ont conservé jusqu'à la 50e et une réussite de Jacquemet en supériorité numérique. Les Aigles ont manqué une superbe occasion d'empocher les trois points à la 53e lorsque Damien Riat a obtenu un penalty pour une faute de Dufner. Malheureusement, le jeune attaquant grenat n'a pu déjouer Simon Rytz entre les jambières.

Doug Shedden peut dire merci à Linus Klasen. Le nouveau coach luganais a fêté son premier succès à la tête des Bianconeri. Lugano a pris le meilleur sur Langnau 4-2, mais les Tessinois furent tout sauf sereins. Dans la dernière rencontre de la soirée, Davos est allé s'imposer 5-2 à Berne.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.








Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS