Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Bauke Mollema s'est offert la 15e étape du Tour de France. Auteur d'un sacré numéro, le Néerlandais a gagné au Puy-en-Velay, où Chris Froome a conservé le maillot jaune.

Bauke Mollema s'est imposé en solitaire à l'issue de cette étape de moyenne montagne, disputée sur les plateaux du Massif Central. Le coureur de l'équipe Trek est parti tout seul après l'ascension du Col de Peyra Taillade, à quelque 30 km de l'arrivée. Ses poursuivants peinant à collaborer, le Néerlandais n'a plus été rejoint, franchissant la ligne avec 19'' d'avance sur l'Italien Diego Ulissi et le Français Tony Gallopin.

Habitué aux places d'honneur sur le Tour de France, Bauke Mollema n'avait encore jamais gagné d'étape sur la Grande Boucle. Ses principaux succès jusqu'ici avaient été une victoire d'étape sur le Tour d'Espagne en 2013 et la Classique San Sebastian en 2016. Il s'était aussi souvent illustré sur le Tour de Suisse (2e en 2013, 3e en 2014, 5e en 2011).

Dans la lutte pour le classement général, Chris Froome s'est fait une petite frayeur dans la montée le Col de Peyra Taillade. Victime d'un ennui mécanique, le maillot jaune a rapidement perdu plus de 40 secondes sur ses principaux. Le Britannique n'a toutefois jamais paniqué et, aidé notamment par son coéquipier Mikel Landa, il a pu revenir. Chris Froome et les autres prétendants à la victoire finale ont franchi la ligne à 6'24 de Bauke Mollema.

Les coureurs auront droit lundi à une journée de repos avant d'attaquer l'ultime semaine, qui comptera notamment deux grosses étapes de montagne mercredi à Serre-Chevalier et jeudi au col d'Izoard.

ATS