Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Bayer estime avoir fait des progrès dans le rachat de Monsanto (archives).

KEYSTONE/EPA DPA/OLIVER BERG

(sda-ats)

Le groupe allemand de pharmacie et d'agrochimie Bayer a vu son bénéfice net plombé par les effets de change au premier trimestre, mais compte toujours finaliser son rachat du géant Monsanto d'ici l'été.

Le bénéfice net a baissé de 6,2%, à 1,95 milliard d'euros (2,31 milliards de francs), dépassant néanmoins les attentes des analystes interrogés par le fournisseur de services financiers Factset, qui tablaient sur un bénéfice de 1,58 milliard d'euros.

Si le chiffre d'affaires a baissé de 5,6% à 9,14 milliards d'euros sur un an, le groupe affirme qu'il a augmenté de 2% hors effets de change. Les ventes dans le domaine pharmaceutique, qui représentent un peu moins de la moitié du chiffre d'affaires, ont augmenté de 2,9% hors effets de change.

Au cours du premier trimestre, le groupe allemand estime avoir fait "de grands progrès" vers le rachat du mastodonte américain des pesticides et des OGM Monsanto.

La Commission européenne avait autorisé fin avril sous conditions le rachat de certaines parties des activités de Bayer Crop Science par l'allemand BASF, d'une valeur de plus de 6 milliards d'euros et cédées à la suite de la fusion avec Monsanto.

Mariage avec Monsanto

Le groupe allemand s'était engagé à vendre un vaste ensemble d'activités dans le domaine des semences, des pesticides et de l'agriculture numérique, ouvrant la porte en mars au feu vert de l'UE pour l'opération.

Bayer a de surcroît annoncé la semaine dernière la cession d'environ 1,7 milliard d'autres actifs agrochimiques, toujours à son compatriote BASF et dans le but de favoriser le mariage avec Monsanto.

Pour 2018, le groupe a confirmé ses objectifs d'une légère croissance du chiffre d'affaires hors effets de change, mais a baissé ses prévisions en chiffres absolus en prenant en compte les taux de change actualisés. L'entreprise s'attend ainsi à un chiffre d'affaires en recul par rapport à 2017, et non plus stable.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS