Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le groupe allemand de chimie-pharmacie Bayer a publié aujourd'hui un bénéfice net au troisième trimestre en baisse de 18%, nettement inférieur aux attentes des analystes, lesté par des éléments exceptionnels liés notamment à sa pilule contraceptive Yaz/Jasmine.

Entre juillet et fin septembre, son résultat net s'est élevé à 528 millions d'euros (638,1 millions de francs), soit nettement moins qu'attendu par le consensus d'analystes réalisé par l'agence Dow Jones Newswires, qui tablait sur une hausse de 3% à 663 millions d'euros.

Son chiffre d'affaires a toutefois progressé davantage qu'escompté, d'environ 12% à 9,7 milliards d'euros, grâce à une contribution de toutes ses divisions.

La division de produits pour l'agriculture (semences, pesticides, engrais) s'est très bien comportée, tandis que son activité de chimie a vu son résultat d'exploitation EBITDA fondre de 6%, affecté par le coût élevé des matières premières et la pression sur les prix.

Les éléments exceptionnels ont pesé sur le résultat du groupe à hauteur de 356 millions d'euros, dont 205 millions pour couvrir des risques juridiques auxquels doit faire face Bayer pour sa pilule contraceptive Yaz/Jasmine, accusée par des consommatrices américaines d'augmenter les risques de thrombose.

Malgré la baisse surprise de son bénéfice net, le groupe de Leverkusen a confirmé ses objectifs annuels, relevés lors de la publication de ses résultats au deuxième trimestre.

Bayer prévoit toujours une augmentation de son chiffre d'affaires hors exceptionnels et effets de change de 4 à 5%, ce qui le portera à 39 ou 40 milliards d'euros et s'attend à une hausse du résultat d'exploitation EBITDA avant exceptionnels d'au moins 5% mais inférieure à 10%.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS