Toute l'actu en bref

Beat Feuz a fait le plein de confiance à dix jours des Mondiaux de St-Moritz. Le Bernois s'est classé au 3e rang de la seconde descente de Garmisch, remportée par l'Autrichien Hannes Reichelt.

Beat Feuz restait sur une semaine contrastée à Kitzbühel, où il avait terminé 3e du super-G avant de chuter dans la traverse finale de la descente, alors que la victoire lui semblait quasiment acquise. Mais le Bernois a su rapidement rebondir à Garmisch: il a pris vendredi la 5e place de la première des deux descentes bavaroises, puis glané samedi le 24e podium de sa carrière en Coupe du monde.

Voilà donc Beat Feuz parfaitement lancé vers St-Moritz. Des Mondiaux pour lesquels il sera très attendu sur une piste qu'il affectionne, en témoignent ses deux victoires en deux jours (descente + super-G) en mars dernier à l'occasion des finales de la Coupe du monde.

Beat Feuz semble même avoir de la marge avant le grand rendez-vous de l'hiver. Samedi à Garmisch, il n'a ainsi pas rendu une copie parfaite, se montrant à l'aise dans certains secteurs et plus brouillon sur d'autres passages. Autant dire que si l'Emmentalois gomme ces quelques imperfections lors de ses deux prochaines sorties, le 8 février en super-G et le 11 février en descente, il ne sera pas loin de l'or à St-Moritz.

Carlo Janka a, lui, raté sa répétition générale. Apparu trop timoré, le Grison a échoué hors du top 20 samedi à Garmisch. Cela s'est un peu mieux passé pour Patrick Küng qui, après un début de saison discret, s'est replacé dans le top 15 (13e).

Cette seconde descente de Garmisch a fait moins de dégâts que celle de la veille, entachée par de violentes chutes. Elle a souri à l'Autrichien Hannes Reichelt qui, avec son dossard no 1, a établi un temps de référence que personne n'est parvenu à battre. L'Italien Peter Fill a terminé au 2e rang à 0''16, Beat Feuz suivant à 0''52.

On notera finalement que la descente n'a toujours pas retrouvé de patron en l'absence d'Aksel Lund Svindal. Cinq descentes ont eu lieu cet hiver avec cinq vainqueurs différents. Corollaire, tout reste ouvert au classement de la discipline: Peter Fill tient pour l'instant la corde, mais le top 10 se tient en un peu plus de 150 points avec notamment Beat Feuz au 7e rang (à 136 points).

ATS

 Toute l'actu en bref