Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les saisies de khat aux douanes sont reparties à la hausse en 2017 (archives).

KEYSTONE/KANTONSPOLIZEI ZH

(sda-ats)

Après une année record en 2016, la situation s'est un peu détendue aux frontières. L'Administration fédérale des douanes a repéré en 2017 27'300 personnes en séjour illégal (contre 48'000 en 2016). Ses recettes ont elles légèrement augmenté, grâce à la TVA.

En raison des développements dans la zone méditerranéenne, nettement moins de migrants ont choisi cette route en 2017, ce qui s'est répercuté sur les arrivées au Tessin et en Valais, explique l'Administration fédérale des douanes (AFD) dans son bilan de l'année 2017.

Le nombre de séjours illégaux est ainsi redescendu à 27'300. Sur ce nombre, 17'526 personnes ont été remises aux autorités étrangères. Malgré ce recul, les chiffres restent relativement élevés, et le Corps des gardes-frontière est toujours fortement mis à contribution sur la frontière sud de la Suisse en raison de la situation migratoire, écrit l'AFD.

Recettes en hausse

L'an dernier, l'AFD a encaissé 22,482 milliards de francs (contre 21,958 milliards en 2016). La TVA représente à elle seule quasiment la moitié des recettes (10,513 milliards en 2017).

L'AFD encaisse près d'un tiers de toutes les recettes de la Confédération. Elles proviennent principalement de la taxe sur la valeur ajoutée, de l'impôt sur les huiles minérales, de l'impôt sur le tabac, de la redevance sur le trafic des poids lourds, des droits de douanes à l'importation et de l'impôt sur la bière.

Armes et stupéfiants

En 2017, les gardes-frontière ont interpellé au total 25'777 personnes signalées (22'104 en 2016); 9295 étaient sous le coup d'un mandat d'arrêt. Ils ont aussi saisi 4263 armes interdites, dont 64 armes à feu.

Au rayon stupéfiants, les saisies de khat arrivent en tête, avec 4658 kg (contre 674 kg en 2016). Les saisies de haschisch et de marihuana ont également augmenté, avec 1626 kg (contre 455 en 2016). Les saisies de pilules (LSD, ecstasy, etc.) étaient par contre en baisse (36'339 contre 63'070). L'an dernier, l'AFD expliquait ces fortes variations par le hasard des découvertes et des saisies.

La situation pour les médicaments illégaux est restée stable, avec 1060 produits saisis (1028 l'année précédente). Le Viagra et autres inducteurs de l'érection restent en tête de liste, avec une part de 59% des médicaments illégaux trouvés.

Sur le plan des marchandises, 38,1 millions de déclarations en douane au total ont été établies.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS