Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Ski alpin - Les Suissesses ont fait un carton en super-G à Beaver Creek.
Certes battues par l'inévitable Lindsey Vonn, Fabienne Suter (2e), Martina Schild (4e), Fränzi Aufdenblatten (6e) et Dominique Gisin (7e) ont réussi un impressionnant tir-groupé au Colorado.
Sur un tracé habituellement réservé aux messieurs, Fabienne Suter a enfin renoué avec l'élite. Skieuse au talent reconnu mais à la confiance friable, la Schwytzoise de 26 ans retrouve le podium après presque deux ans de disette (3e à St-Moritz en janvier 2010).
A l'aise dans les grandes courbes et quand la pente est élevée, elle s'est régalée sur la piste des "Oiseaux de proie". Devant Lindsey Vonn au dernier temps intermédiaire, la fille de Sattel n'a cédé que dans les derniers hectomètres, plus plats, où la puissance de l'Américaine a fait la différence (0''37 d'avance).
Pour la douzième fois sur un podium en Coupe du monde, Fabienne Suter s'est refait un moral à Beaver Creek. Il est toutefois trop tôt pour prédire la suite de la saison de la Schwytzoise, habituée à briller quand on ne l'attend pas et à sombrer lorsqu'elle figure parmi les favorites.
Pour Martina Schild et Fränzi Aufdenblatten, ce super-G sonne comme un renouveau. Toutes deux blessées en janvier 2010, juste avant les JO de Vancouver, la Bernoise et la Valaisanne ont connu passablement de difficultés la saison dernière à l'occasion de leur come-back.
Dominique Gisin est, elle, installée depuis plusieurs courses parmi l'élite. Sa 7e place en est une nouvelle preuve. Le seul couac suisse du jour est venu de Lara Gut. Sur un terrain qui aurait pu lui convenir, la Tessinoise a été rapidement éliminée.
En s'imposant, Lindsey Vonn a ajouté une 46e victoire à son palmarès (16 en super-G). Elle rejoint ainsi l'Autrichienne Renate Götschl au troisième rang des skieuses les plus prolifiques de l'histoire. Prochaine cible pour l'ogresse du Colorado: Vreni Schneider et ses 55 succès.

ATS