Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

En dépit d'une situation conjoncturelle difficile, les membres de Bed and Breakfast Switzerland ont enregistré davantage de nuitées en 2015, corrigées de la capacité d'accueil. La croissance provient essentiellement des hôtes indigènes.

Si le nombre de nuitées est passé de 422‘786 à 396‘423 entre 2014 et 2015, ce recul est dû uniquement au nombre inférieur d'hébergements inscrits. Au total, 911 chambres d'hôtes étaient inscrites auprès de l’organisation faîtière en 2015, contre 1022 l’année précédente.

Corrigé de la capacité d'accueil, le nombre de nuitées a augmenté de 1,4% et ce malgré les difficultés du marché, se réjouit Dorette Provoost, gérante de Bed and Breakfast Switzerland, dans un communiqué diffusé mardi.

Les nuitées des hôtes européens accusent un recul de 7,2%. Ce sont surtout les touristes dits sensibles aux prix, soit les Allemands (-10%) et les Néerlandais (-18%) qui ont été absents, note l'organisation. Les Autrichiens (+10,8%) et les Italiens (+2%) ont été plus nombreux à loger dans un bed and breakfast (lit et petit déjeuner) en Suisse.

Un recul important des hôtes de l'Europe de l'Est a par ailleurs été observé. Une baisse des nuitées de 43,9% des visiteurs venant de Russie.

Les Suisses ont contribué à la croissance. En données corrigées, leur nombre de nuitées a crû de 5,8%. Au total, leur part de marché atteint 51,5%. Viennent ensuite les hôtes du reste de l’Europe (37,8%) et les Asiatiques (5,6%).

Le potentiel d’hôtes venant d’Asie et d’Océanie est loin d’être épuisé, relève Dorette Provoost. Elle espère aussi que les touristes allemands passeront de nouveau davantage de nuits dans les BnB suisses cette année. "A côté des Suisses, les Allemands, dont les nuitées atteignent 16,5% représentent toujours pour nous un marché extrêmement important".

Le Valais le plus prisé

Les régions touristiques suisses les plus prisées pour les BnB restent le Valais (13% de l’ensemble des nuitées), la Suisse centrale (10,4%) ainsi que Genève et la région lémanique (10,5%). Au total, 168'062 hôtes sont restés en moyenne 2,4 nuits, les touristes d’Europe de l’Est préférant toutefois un séjour plus long.

Depuis le début de l’année 2016, Bed and Breakfast Switzerland est partenaire de la Fédération suisse du tourisme. Tous les BnB regroupés au sein de l'organisation sont classifiés selon le système d’étoiles officielles et visités par des contrôleurs expérimentés.

ATS