Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Belfast - Vingt-sept policiers ont été blessés au cours de violences à Belfast, en marge de festivités liées aux traditionnelles "parades orangistes" (protestantes), a annoncé la police d'Irlande du nord (PSNI). Les autorités ont appelé au calme.
Trois policiers ont été blessés par des plombs de fusils quand un groupe de catholiques républicains a attaqué la police qui assurait le maintien de l'ordre au nord et à l'ouest de Belfast au cours des festivités.
"Les désordres ont commencé dans le quartier de Broadway (ouest de Belfast) vers 23h45 quand une foule de quelque 200 personnes est devenue violente, a jeté des projectiles et des cocktails molotovs", a indiqué la police.
"Des émeutes se sont aussi produites à North Queen Street (nord de la ville) au cours desquelles des coups de fusil ont été tirés". Les blessures des policiers ne mettent pas leur vie en danger, a précisé la police.
Le commissaire de police Mark Hamilton a condamné les émeutes et les attaques, appelant au calme avant les principales parades protestantes de l'année, prévues lundi. "Nous avons répondu aux désordres immédiatement et les policiers se sont mis en danger pour restaurer le calme et la normalité pour les résidents".
Les protestants des ordres orangistes défilent chaque année en Irlande du nord au cours de marches commémorant la bataille de la Boyne de 1660 lors de laquelle le protestant Guillaume d'Orange a vaincu le catholique Jacques II. Ces parades sont régulièrement l'occasion de tensions entre les communautés protestantes et catholiques et dégénèrent parfois en violences.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS