Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Un homme armé a tiré et lancé des engins explosifs sur la foule mardi en pleine journée sur la principale place de Liège, dans le sud-est de la Belgique. Ce tireur isolé a tué trois personnes et en a blessé 75 autres, avant de se suicider, a annoncé la procureure du Roi, Danielle Reynders.

L'attentat a été commis place Saint-Lambert, place principale de la ville. De nombreuses personnes se baladaient dans ce quartier commerçant, où est dressé un marché de Noël, lorsqu'a eu lieu l'attaque à la mi-journée.

Outre le tireur, les morts sont un garçon de 15 ans, décédé sur les lieux, un adolescent de 17 ans, mort à l'hôpital, et une femme de 75 ans, également décédée à l'hôpital, a annoncé la magistrate. Parmi les blessés figure un jeune enfant qui serait entre la vie et la mort, selon des médias.

Un hôpital de fortune a été dressé devant le palais de justice, sur la place. Le tireur, un Liégeois de 33 ans, avait déjà été condamné pour possession d'armes et des affaires de recel, de stupéfiants et de moeurs et était convoqué mardi matin à la police, a précisé Mme Reynders.

L'enquête devra déterminer les circonstances de sa mort, a précisé le procureur. Certains témoignages indiquent qu'il s'est suicidé en se tirant une balle dans la tête.

"En treillis militaire"

Le calme est revenu en milieu d'après-midi après plusieurs heures de forte tension autour de la place Saint-Lambert, où est situé notamment le palais de justice.

C'est vers 12h30 que l'individu armé a commencé à lancer des engins explosifs sur des abribus où attendaient plusieurs personnes. Armé d'un fusil d'assaut Kalachnikov, il a également tiré sur la foule, selon les premières informations. Il était "habillé en treillis militaire", a indiqué un témoin.

La place Saint-Lambert est l'un des lieux les plus animés de Liège, qui compte près de 200'000 habitants. Comme dans toutes les villes belges, elle accueillait depuis plusieurs jours un village de Noël, où les habitants viennent déambuler à toute heure.

ATS