Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Quelques centaines de personnes se sont rassemblées vendredi à Malonne, dans le sud de la Belgique, pour protester contre l'éventuelle arrivée dans le village de l'ex-femme du meurtrier pédophile Marc Dutroux. Michelle Martin devrait être accueillie dans un couvent.

Des gens portaient des ballons blancs, en hommage aux enfants victimes du couple, ou noirs, pour protester contre la décision de libération anticipée prise mardi par le Tribunal d'application des peines de Mons.

"Cette libération, ça nous touche beaucoup. Il faut se mettre à la place des parents et penser au calvaire que les fillettes ont subi", a expliqué un sexagénaire proche de la famille d'une des victimes. Certains manifestants portaient des clichés de Julie et Mélissa, les deux plus jeunes victimes de Marc Dutroux que Michelle Martin avait laissé mourir de faim dans une cave.

"Honteux!"

Le cortège s'est approché du monastère des soeurs clarisses qui doit accueillir Michelle Martin. Arrivé à proximité du couvent, des sifflets et des cris ont fusé: "Honteux, honteux! En prison, en prison!" "Honte à qui? A la justice!". Dès mardi, le parquet général de Mons avait introduit un pourvoi en cassation contre la décision du TAP.

Michelle Martin, une ancienne institutrice âgée aujourd'hui de 52 ans, avait été reconnue coupable d'avoir séquestré plusieurs des jeunes victimes de Marc Dutroux et d'avoir laissé mourir de faim Julie Lejeune et Melissa Russo, âgées de huit ans, emmurées dans un cachot. Dutroux a été condamné à la perpétuité.

Dès mardi, le parquet général de Mons avait introduit un pourvoi en cassation contre la décision de remise en liberté. La plus haute juridiction du pays doit se prononcer avant la fin du mois, mais uniquement sur des questions de procédure. En attendant, l'ex-femme de Dutroux reste derrière les barreaux.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS