Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Belgique: tollé après des propos du chef de l'Eglise sur le sida

Bruxelles - L'Eglise catholique belge, déjà secouée par des scandales de pédophilie, a déclenché un tollé dans le pays après des déclarations de son chef assimilant l'épidémie de sida à une "sorte de justice immanente". Ce dernier a tenté d'apaiser la polémique.
La presse, les partis politiques, des médecins et des associations homosexuelles ont dénoncé les propos que tient dans un livre l'archevêque de Malines-Bruxelles, André-Joseph Léonard, primat de Belgique depuis janvier et considéré comme très conservateur.
Ce livre d'entretiens avait été déjà publié en français en 2006, quand Mgr Léonard était évêque de Namur. Le prélat belge, proche du pape Benoît XVI, y fustigeait notamment l'interruption volontaire de grossesse.
Dans une version en néerlandais publiée jeudi, il ne renie en rien ses propos, ce qui a provoqué une nouvelle vague de protestations. Sa gestion des affaires de pédophilie dans l'Eglise belge, révélés ces derniers mois, avait déjà été jugée inadéquate par le monde politique et par des associations de victimes. C'est un passage sur le sida qui provoque la levée de boucliers.
Rejetant l'idée que la maladie soit une "punition de Dieu", il la compare avec les désastres écologiques dus à l'action de l'homme. "Quand on malmène l'environnement, il finit par nous malmener à son tour. Et quand on malmène l'amour humain, peut-être finit-il par se venger", déclare Mgr Léonard.
"Avec de telles déclarations, il diabolise l'ensemble des malades du sida", a réagi l'association de défense des homosexuels Cavaria. "Dire que les séropositifs l'ont bien mérité est inadmissible. Que dirait-il d'un enfant séropositif qui vient de naître?", s'est demandée l'association Prévention sida.
Au cours d'une conférence de presse convoquée dans l'urgence ce vendredi, Mgr Léonard s'est défendu d'avoir stigmatisé les séropositifs. "Le sida s'est au début surtout multiplié à l'occasion de comportements sexuels avec toutes sortes de partenaires ou bien à la faveur de rapports sexuels anaux plutôt que vaginaux. Je dis simplement: il y a parfois des conséquences qui sont liées à nos actes", a expliqué Mgr Léonard.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.