Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Opérée au poignet gauche à la fin avril, Belinda Bencic (WTA 200) espère pouvoir revenir à la compétition à la mi-septembre.

La St-Galloise de 20 ans l'affirme dans un entretien accordé au site internet de l'Empire Tennis Academy de Trnava, où elle s'entraîne depuis environ un mois. "J'étais à la recherche d'un camp de base pour mon entraînement", explique-t-elle sur le site www.empire-tennis-academy.com, "avec de bonnes conditions et de nombreux partenaires d'entraînement potentiels à disposition. J'ai trouvé cela ici, et en plus ma famille est là. Je me sens comme à la maison, ce qui est important pour moi", poursuit la St-Galloise, dont les deux parents sont nés en Slovaquie.

Belinda Bencic peut notamment compter à Trnava sur les services de son sparring-partner habituel, Oliver Nagy, et sur ceux de son physiotérapeute Martin Dorn. Son objectif prioritaire est de retrouver toutes ses sensations sur le plan physique. "Ce n'était pas simple. Nous avons dû mettre sur pied un programme spécifique afin de ne pas surmener mon poignet gauche après l'opération", explique l'ex no 7 mondial, qui a souffert durant de longs moins d'une inflammation des tendons.

"Je ne voulais pas d'une opération, mais je me suis rendu compte que je n'avais pas le choix. L'opération n'avait rien de complexe, mais elle nécessite une longue période de rééducation", souligne Belinda Bencic, qui progresse chaque jour sur le plan technique: "J'ai frappé beaucoup de coups droits, beaucoup de slices, et maintenant je commence avec les revers. Tout est ok pour le moment, j'espère que cela continuera ainsi", explique encore la St-Galloise, qui a l'intention de rester à Trnava jusqu'à son retour aux affaires.

"Je ne sais pas encore dans quel tournoi j'effectuerai mon retour. Tout reste ouvert", tempère cependant Belinda Bencic, dont le dernier match remonte au 23 avril et à ce double sans enjeu remporté au côté de Martina Hingis dans la demi-finale de FedCup perdue en Béilorussie. "Je m'entraîne sur le court pendant deux heures à deux heures et demie par jour. Mon endurance ne cesse de s'améliorer, et je devrais bientôt pouvoir augmenter encore la dose de tennis", assure-t-elle.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS