Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Bell s'attend cette année à une poursuite de la détente sur les prix des matières premières (archives).

KEYSTONE/CHRISTIAN BRUN

(sda-ats)

Bell a réalisé une performance solide l'an dernier. Le groupe bâlois de transformation de viande a accru son bénéfice net de 5,9% à 106,5 millions de francs.

Le bénéfice avant intérêts et impôts (EBIT) a progressé de 5,3% sur un an, à 149,7 millions de francs, indique mardi le groupe contrôlé par le géant de la distribution Coop. Le chiffre d'affaires a lui augmenté de 5,9% à 3,6 milliards.

Le volume des ventes a bondi de 9,6%, à 453,8 millions de kilos. En plus des acquisitions réalisées ces dernières années, les progrès opérationnels obtenus en Suisse, en Allemagne et en Pologne ont également contribué à cette croissance, relève Bell.

Au chapitre des perspectives pour cette année, le groupe bâlois s'attend à une poursuite de la détente sur les prix des matières premières, déjà constatée au second semestre 2017, avec un effet positif sur les marges. L'intense concurrence sur les marchés européens du commerce de détail confrontera toutefois toujours l'entreprise à des défis.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS