Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Résultats en hausse pour Bell au premier semestre. Les ventes en Suisse ont rapporté 962,7 millions de francs, soit 3,1% de plus qu'un an auparavant (image symbolique).

KEYSTONE/GEORGIOS KEFALAS

(sda-ats)

Malgré un environnement de marché difficile et le prix élevé des matières premières, Bell a dégagé un bénéfice net en hausse de 9,1% sur un an, à 39,5 millions de francs. Les ventes du groupe de charcuterie ont progressé à 1,7 milliard (+7,3%).

Le résultat d'exploitation EBIT a progressé de 4,4 millions à 65,4 millions de francs. Le résultat avant intérêts, impôts, dépréciations et amortissements (EBITDA) atteint quant à lui 130 millions (+8,5%), indique jeudi le groupe contrôlé par Coop, dans un communiqué.

Les ventes en Suisse ont rapporté 962,7 millions de francs, soit 3,1% de plus qu'un an auparavant. Une croissance, note Bell, liée principalement aux rachats en 2016 de son concurrent zurichois Geiser, actif dans la production de viande et de charcuteries industrielles et de la société valaisanne Cher-Mignon, spécialisée dans la production de viande séchée.

Pour la suite, le groupe rhénan ne dévoile aucune prévision pour l'entier de l'exercice en cours. Mais précise qu'il ne table pas sur une forte baisse du prix des matières premières de la viande de porc en Europe.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS