Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Bell rachète Hügli et veut développer les plats prêts à consommer

Les produits de Hügli représentent un bon complément au portefeuille de Bell dans les aliments prêts à l'emploi longue conservation, estime le groupe bâlois (archives).

KEYSTONE/CHRISTIAN BRUN

(sda-ats)

Bell prend une participation de 50,2% dans le fabricant st-gallois de bouillons et soupes Hügli Holding en rachetant son actionnaire majoritaire, la société Dr. A. Stoffel. Le groupe bâlois de transformation de viande compte encore acquérir les actions restantes.

Grâce à ce rapprochement, soumis à l'approbation des autorités européennes de la concurrence, Bell Food compte développer ses activités de plats prêts à consommer (convenience). Le groupe bâlois contrôlé par Coop devrait réaliser plus d'un quart de son chiffre d'affaires total, soit un milliard de francs, dans ce segment à croissance et à fortes marges, a-t-il indiqué lundi.

Dans le cadre d'une offre publique, Bell propose 915 francs pour chaque action restante. Cette somme correspond à une prime de 14,4% par rapport au cours moyen enregistré sur les 60 derniers jours de négoce avant la publication de l'offre.

Si toutes les actions en mains du public sont apportées, le prix d'acquisition atteindra 443,8 millions de francs, a indiqué un porte-parole de Bell à l'agence financière awp.

Augmentation de capital proposée

L'opération devrait vraisemblablement courir du 13 mars au 25 avril, complétée par un délai supplémentaire du 2 au 17 mai, selon le communiqué. La finalisation de la transaction devrait avoir lieu fin mai. Les titres Hügli seront ensuite décotés.

La société rhénane compte financer l'opération par une augmentation de capital d'environ 600 millions de francs. Celle-ci sera aussi consacrée à des investissements dans les sites de production suisses et au soutien de la croissance dans le domaine des produits alimentaires prêts à l'emploi. Cette hausse devra encore être approuvée par les actionnaires.

Coop, qui possède 66,3% de Bell, s'est engagé à exercer l'intégralité de ses droits de souscription et à acquérir le nombre correspondant de nouvelles actions Bell, précise le communiqué. Bell prévoit en outre d'émettre de nouveaux emprunts obligataires d'environ 350 millions de francs au cours de la deuxième moitié de janvier.

Changements au conseil d'administration

Le conseil d'administration de Hügli Holding a unanimement accepté l'offre d'acquisition soumise par Bell. Il recommande aux actionnaires de l'accepter, indique de son côté le groupe sis à Steinach (SG) dans un communiqué.

L'opération permet d'assurer l'avenir de Hügli, qui poursuivra ses activités en tant qu'entité indépendante au sein du groupe bâlois. La pérennité du modèle d'affaires actuel de la société st-galloise est ainsi assurée.

Jean Gérard Villot, l'actuel président du conseil d'administration du groupe Hügli, est proposé comme membre supplémentaire de l'organe de surveillance de Bell. Philip Wyss, vice-président de la direction de Coop, devrait pour sa part succéder au démissionnaire Jörg Ackermann.

Rapprochement à "fort potentiel"

Hügli a réalisé en 2016 un chiffre d’affaires de 385 millions de francs. L'entreprise emploie environ 1500 personnes et exploite dix sites de production en Suisse, en Allemagne, en Italie, en Espagne, aux Pays-Bas, en République tchèque et en Grande-Bretagne.

Le président du conseil d'administration du groupe Bell Hansueli Loosli se montre convaincu par le "fort potentiel de ce rapprochement". Il souligne dans le communiqué que l'opération "renforce non seulement nos secteurs d'activité traditionnels, mais constitue aussi une étape importante dans notre stratégie de croissance au sein du segment convenience".

Les produits de Hügli représentent un bon complément au portefeuille de Bell dans les aliments prêts à l'emploi longue conservation. Le groupe des bords du Rhin avait déjà acquis la totalité du fabricant liechtensteinois de produits alimentaires Hilcona en mai dernier, ainsi que le spécialiste zurichois des salades prêtes à consommer Eisberg en février 2016.

Résultat 2017 attendu en hausse

Bell a par ailleurs indiqué qu'il s'attendait à un résultat avant intérêts, impôts, dépréciations et amortissements (EBITDA) similaire à celui de 2016 (278 millions de francs), et à un résultat annuel supérieur.

Suite à ces annonces, l'action du groupe bâlois était en verve à la Bourse suisse. Peu avant 11h00, elle gagnait 4,55%, dans un Swiss Performance Index (SPI) en hausse de 0,01%. Hügli s'envolait de son côté de 12,94%.

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.