Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Mujinga Kambundji a égalé son record de Suisse du 100 m lors du meeting de Bellinzone. La Bernoise de 25 ans a couru la distance en 11''07, comme lors des Mondiaux 2015 à Pékin. Le vent était nul.

Mujinga Kambundji a ainsi égalé la marque établie lors des Championnats du monde de Pékin en 2015. La troisième des Championnats d'Europe à Amsterdam en 2016, qui avait couru jusque-là en 11''24 cette saison, n'a pas bénéficié de l'aide du vent, qui était nul. Cela donne encore plus de relief à sa performance.

"Je savais que je pouvais réaliser cette performance. Je suis fit et en forme. Les dernières courses n'avaient pas marché comme je le désirais. C'est pourquoi ce temps est quand même une petite surprise", a expliqué Kambundji.

Deux jours après une course décevante à Rabat, Lea Sprunger a renoué avec la victoire sur le 400 m. La Nyonnaise s'est imposée en 51''68 coiffant sur la ligne la Jamaïcaine Anneisha McLaughlin, battue d'un centième. "Je suis très contente de cette victoire sur des filles expérimentées. Bien sûr, le temps n'est pas idéal (réd: son record de Suisse établi à La Chaux-de-Fonds est de 51''09) mais il ne faut pas oublier que dimanche j'étais au Maroc et que lundi j'ai voyagé. A Londres, c'est clair que je m'alignerai sur le 400 m haies. Je rêve de la finale mais avec moi, c'est toujours le grand point d'interrogation", soulignait la Vaudoise.

Karim Hussein a pris la deuxième place du 400 m haies en 49''42 derrière l'Américain Jackson Bershawn, vainqueur en 49''28. En tête, le Thurgovien a été rejoint avant la dernière haie par Bershawn. Il est resté assez éloigné de son meilleur temps d'Athletissima (48''79). "Le temps n'est pas très satisfaisant mais j'a ressenti beaucoup d'impression positives", a expliqué son entraîneur Flavio Zberg.

Autre athlète à la recherche d'une confirmation, Selina Büchel est repartie du Tessin avec une sérénité retrouvée. La Saint-Galloise a remporté le 800 m avec autorité en 1'59''85, laissant sa dauphine, la Norvégienne Hedda Hinne à près de trois dixièmes. Elle est donc totalement rassurée en vue des Mondiaux après son échec cuisant à Lausanne (10e).

ATS