Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Belinda Bencic (no 12) ne pouvait masquer sa frustration après sa défaite subie au 3e tour de l'US Open face à Venus Williams (no 23).

"Elle a joué de manière très agressive. Je me suis battue, mais elle ne m'a jamais laissé le temps de m'organiser et de mettre mon jeu en place", lâchait la St-Galloise. "Elle a très bien servi, et j'ai connu beaucoup de difficultés à la relance. C'est dur, car je me suis retrouvée sur la défensive dès mes retours de service", soulignait la quart de finaliste de l'édition 2014. "J'ai moi-même plutôt bien servi, mais elle a su profiter des quelques jeux que j'ai moins bien négociés", poursuivait-elle.

"C'est dommage d'avoir dû affronter une telle adversaire dès le 3e tour", regrettait Belinda Bencic. "Mais je ne peux pas me plaindre après tout ce que j'ai vécu cet été, avec ce titre à Toronto et cette 12e place mondiale", glissait la St-Galloise de 18 ans, qui ne se fixe pas d'objectif en matière de classement. "Je prends les tournois les uns après les autres, car on bénéficie chaque semaine d'une nouvelle opportunité de progresser", expliquait-elle.

Songe-t-elle à une éventuelle participation au Masters de Singapour? "Quand on est 11e ou 12e de la Race, tout est possible. Mais je ne vais pas modifier mon programme de fin de saison", assurait Belinda Bencic, qui prévoit de disputer quatre tournois durant la tournée asiatique (Tokyo dès le 21 septembre, Wuhan, Pékin puis Tianjin, où elle avait atteint la finale l'an dernier). "Le Masters sera plutôt un objectif pour la saison prochaine. Mais si j'ai une chance de me qualifier dès cette année, je vais essayer de la saisir", lâchait-elle.

ATS