Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

C'est la débandade pour le tennis suisse à moins de dix jours des JO de Rio ! Au lendemain du forfait de Roger Federer, Belinda Bencic a aussi annoncé qu'elle renonçait pour des raisons médicales.

La décision de la St-Galloise ne constitue pas vraiment une surprise. Comme redouté, elle n'est pas suffisamment remise de sa blessure au poignet gauche, la même qui l'avait déjà contrainte fin juin à abandonner au 2e tour à Wimbledon. La perle du tennis helvétique a expliqué que le processus de guérison se déroulait bien, mais qu'elle n'était pas encore apte à jouer au plus haut niveau.

"Je suis en retard avec mon programme d'entraînement, et donc pas complètement prête pour jouer à Rio. C'est avec un coeur lourd que je dois renoncer aux Jeux olympiques", a écrit sur Twitter celle qui, à 19 ans, devait disputer ses premiers JO. "Je vais profiter des prochaines semaines pour me préparer avec ma coach Melanie Molitor", a-t-elle ajouté, précisant qu'elle espérait revenir à la compétition à Cincinnati (15-21 août).

Saison pourrie

Tout comme Roger Federer, Belinda Bencic vit une année très difficile, marquée par plusieurs pépins physiques. En plus de Wimbledon, elle a été forcée d'abandonner à trois reprises en 2016: en demi-finale à Sydney en janvier (maladie), au 2e tour à Miami en mars (dos) puis au 1er tour à Birmingham en juin (adducteurs). A cela s'ajoutent de nombreux forfaits, à Roland-Garros et pour la FedCup notamment.

Et alors que le prodige saint-gallois semblait lancé vers les sommets en fin de saison dernière, il n'a pu disputer "que" 30 matches cette année, avec une finale à St-Pétersbourg comme meilleur résultat. Du coup, la St-Galloise est passée de la 7e place mondiale en février au 16e rang actuel. La dégringolade va se poursuivre, sachant qu'elle ne peut pas défendre cette semaine son titre à la Rogers Cup au Canada.

Hingis orpheline

Pour les JO de Rio, les absences de Roger Federer et Belinda Bencic constituent une très mauvaise nouvelle pour la délégation suisse, qui misait beaucoup sur le tennis au Brésil. La principale victime collatérale reste toutefois Martina Hingis, elle qui devait jouer le double avec Federer et le mixte avec Bencic.

La no 1 mondiale du double pourra-t-elle malgré tout jouer au Brésil ? L'autre paire suisse Timea Bacsinszky-Viktorija Golubic sera-t-elle dissoute pour lui laisser une place ? Stan Wawrinka acceptera-t-il de faire le mixte avec elle ? Swiss Olympic pourra-t-il rappeler Xenia Knoll, qui avait été sélectionnée dans un premier temps avant de devoir céder sa place à Viktorija Golubic ? Autant de questions pour l'instant sans réponse.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS