Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le pape Benoît XVI, physiquement fatigué mais parfaitement lucide, a fêté lundi ses 85 ans avec ses compatriotes bavarois. Il est devenu le souverain pontife en fonction le plus âgé depuis Léon XIII, mort à 93 ans en 1903.

Dans le cadre prestigieux de la salle Clémentine au Vatican, le pape a reçu 150 Bavarois emmenés par le ministre-président conservateur du Land, Horst Seehofer. Plusieurs évêques allemands ont fait le déplacement. Benoît XVI a reçu une croix et un panier avec de la nourriture traditionnelle, ont relevé des journalistes présents.

Le souverain pontife a exprimé son "émotion" devant tous ces Bavarois réunis, qui "sont le miroir de toutes les étapes de ma vie", a-t-il confié. Il a achevé son salut par une expression populaire bavaroise: "Velgelts Gott" ("que Dieu te récompense").

Sept ans à la tête de l'Église

Le pape doit aussi fêter le septième anniversaire de son élection à la tête de l'Église, dans trois jours, le 19 avril. De nombreux messages ont afflué pour le féliciter.

Benoît XVI a demandé à ses proches collaborateurs que son anniversaire, pour lequel est venu de Bavière son frère aîné, Georg, 88 ans, soit plutôt "une fête de famille". "Je ne veux pas de grandes célébrations", avait dit Joseph Ratzinger.

Le porte-parole du Saint-Siège affirme que le pape va bien, même s'il est fatigué de façon normale pour son âge. Il a programmé un voyage au Liban en septembre. Selon lui, Joseph Ratzinger se caractérise toujours par "la lucidité et la clarté de pensée et d'expression".

ATS