Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Cité du Vatican - Benoît XVI a accepté la démission de l'évêque d'Augsbourg, en Allemagne. L'homme est accusé d'avoir frappé des enfants dans un orphelinat catholique il y a plus de 20 ans. Il est également soupçonné d'abus sexuels.
Le pape "a accepté la renonciation au gouvernement pastoral du diocèse d'Augsbourg présentée par Mgr Walter Mixa, en conformité avec l'article 401, paragraphe 2, du code de droit canon", selon le Vatican. Cette disposition concerne la mise à la retraite pour "maladie" ou "autres raisons graves" avant l'âge légal de 75 ans.
Benoît XVI a également accepté la démission de l'évêque de ses fonctions de "Vicaire aux armées pour la République d'Allemagne".
Fin avril, Mgr Mixa, 69 ans, avait présenté sa démission. Il avait d'abord nié tout acte de violence sur des enfants, avant d'admettre avoir distribué quand il était prêtre "une ou deux gifles il y a 20 ou 30 ans", à une époque où "c'était complètement normal".
En outre, une enquête pour abus sexuel a été ouverte à son encontre, a indiqué le parquet d'Ingolstadt (Bavière). Selon le quotidien "Augsburger Allgemeine", l'enquête pour abus sexuels concerne des soupçons d'abus sur un mineur, lorsque Mgr Mixa était évêque d'Eichstätt entre 1996 et 2005.
L'avocat de Mgr Mixa, Gerhard Decker a assuré que le prélat "rejette catégoriquement" les accusations.
Sous le feu des critiques depuis les révélations en cascade d'abus sexuels commis par des membres du clergé, souvent couverts par leur hiérarchie, le pape a accepté ces dernières semaines les démissions de quatre évêques, un Belge et trois Irlandais.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS