Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Berne n'est plus qu'à un succès d'un 15e titre de champion de Suisse. Les Ours ont corrigé Zoug 6-1 lors d'un acte V déséquilibré.

Berne perdre trois matches de suite? Pas cette saison. Alors en finale des play-off, impossible. Du coup les Ours ont retrouvé ce qui avait marché lors du premier match et Zoug a été débordé de toutes parts. Kari Jalonen est un mécanicien de précision. Le Finlandais a sorti sa clef à molette et resserré les vis du cadre de son équipe. Berne se targuait de ne pas déroger à son système même en cas de coup dur et les Ours ont joint l'acte à la parole. Dès les premières minutes de jeu, le champion a marqué son territoire avec une autorité rare. A la 2e minute, c'est Ebbett qui a ouvert le score en supériorité numérique. Le rouleau compresseur bernois a frappé à la 7e (Bodenmann) et à la 11e (Müller) devant des Zougois redevenus simples spectateurs comme lors du premier affrontement qui avait vu les Bernois ridiculiser leur adversaire 5-0.

Solides dans tous les compartiments de jeu, les Bernois ont donné la leçon à des Zougois passifs et lessivés. Et le club de la capitale a pu à nouveau compter sur un avantage numérique performant (3 buts) et une première ligne intenable. Thomas Rüfenacht a joué les pestes à la perfection en se payant le luxe de marquer et de délivrer deux passes décisives fois. Même bilan pour le top scorer Mark Arcobello. Le seul souci côté bernois concerne la potentielle blessure d'Eric Blum. Le défenseur international a rejoint le vestiaire à la 29e et n'est plus réapparu sur la glace. Le Zougois Nolan Diem a connu pareille mésaventure quelques minutes plus tard.

La série se jouera peut-être lundi soir à Zoug pour un acte VI agendé à 20h15 (!). Le momentum est clairement repassé dans le camp bernois et les Zougois semblent plus fatigués que les Bernois. Les étrangers n'y arrivent pas dans le camp des hommes de Harold Kreis qui a ménagé Martschini et Suri au cours d'une troisième période de remplissage. Il faudra aussi espérer que les Zougois gomment leurs erreurs disciplinaires, car les nombreuses punitions n'ont pas aidé leur cause.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS