Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'agresseur d'Interlaken (BE), qui avait grièvement blessé un lutteur suisse en août 2011, a été condamné à une peine de prison de sept ans. Le Tribunal régional de l'Oberland bernois a déclaré l'homme d'origine kosovare coupable de tentative de meurtre avec préméditation.

L'affaire avait fait les gros titres à travers la Suisse en août 2011, peu avant les élections fédérales, la victime étant membre de l'UDC. Le parti avait évoqué l'attaque dans des annonces avec le titre "Des Kosovars poignardent un Suisse", en vantant son initiative "contre l'immigration de masse".

Regrets

L'agresseur de 32 ans regrette l'incident. Avec son frère, il s'était livré à une dispute avec deux Suisses sur la terrasse d'un restaurant le 15 août 2011.

L'accusé a agressé sa victime avec un couteau, a exposé le président du Tribunal Peter Moser. La justice admet que son acte n'était pas prémédité. L'homme a toutefois pointé son couteau de vive force, a déclaré M. Moser.

Perforation de 5 centimètres

L'avocat commis d'office a plaidé pour une peine privative de liberté limitée à trois ans. La procureure exigeait sept ans, l'agresseur ayant voulu tuer le lutteur.

La victime souffrait d'une perforation au cou de cinq bons centimètres. Ce n'est que grâce à un transport rapide à l'hôpital que l'homme a pu s'en tirer. Il a par ailleurs souligné, au cours du procès, que le jugement à l'encontre de son agresseur était moins important à ses yeux que son expulsion.

Le Tribunal ne se prononce toutefois pas à cet égard. La décision revient à l'autorité cantonale des migrations. Un jugement définitif est nécessaire pour cela. Un recours contre celui de vendredi demeure pour l'heure ouvert.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.








Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS