Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Berne - La campagne sur l'initiative populaire "Pour la protection face à la violence des armes" a été lancée ce dimanche. En demandant le dépôt des armes d'ordonnance à l'arsenal, le comité entend protéger les familles. Le texte passera en votation le 13 février.
Le but de l'initiative est de retirer de la circulation des armes à feu trop facilement accessibles, a indiqué ce dimanche le comité d'initiative. Il s'agit surtout de réduire le risque de suicide ou de violence et d'augmenter la sécurité.
Quelque 2,3 millions d'armes actuelles ou anciennes de l'Armée suisse sont gardées à la maison pratiquement sans aucun contrôle, selon le comité. Pour ce dernier, les armes n'ont pas leur place à domicile mais devraient être déposées à l'arsenal.
Les initiants militent aussi pour la mise en place d'un registre central des armes à feu, que le Parlement a refusé d'introduire. Ils demandent en outre de personnes comme les chasseurs ou les tireurs sportifs qu'elles donnent la preuve d'un usage responsable des armes qu'elles détiennent.
Large soutienSelon le comité, plus de 70 organisations et partis le soutiennent. Les femmes en particulier sont d'avis que les armes devraient être stockées dans les arsenaux. Les milieux médicaux et plus particulièrement psychiatriques sont aussi derrière l'initiative car elle contribuera, selon eux, à diminuer le nombre de suicides avec une arme de service, assez élevé en Suisse.
Les organisations de police appuient également le texte, selon le comité. Pour elles, il est important que les armes soient recensées au niveau national, ce qui permettrait aux forces de police d'être mieux préparées dans des situations dangereuses.
Afin de lancer sa campagne, le comité a mis en scène sous le slogan "Protégeons la famille" un ourson en peluche renversé, avec un impact de balle sur le corps.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS