Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Berne - Les syndicats suisses ont remis publiquement une lettre de protestation à l'ambassadeur de l'Union européenne à Berne. Bruxelles prévoit du supprimer certaines mesures d'accompagnement à la libre circulation des personnes, menaçant par là les salaires suisses, accusent-ils.
Bravant le froid, une quarantaine de manifestants étaient présents devant l'ambassade ce mercredi à 14h00. Le président de l'Union syndicale suisse (USS), Paul Rechsteiner, a remis la missive à l'ambassadeur Michael Reiterer, sorti sur le pas de la porte pour l'occasion.
"Les syndicats ont toujours soutenu la libre circulation des personnes, mais à une condition: prévoir en parallèle des mesures de protection efficaces contre la sous-enchère salariale", a déclaré Renzo Ambrosetti, coprésident d'Unia. Or le Conseil des ministres de l'UE prévoit d'adopter un rapport "fort inquiétant" lors de sa réunion jeudi et vendredi, s'alarme l'USS dans sa lettre.
L'exécutif européen reprend une critique soulevée en septembre par le Parlement de Strasbourg. Les eurodéputés avaient dénoncé l'obligation qu'ont les entreprises européennes d'annoncer les travailleurs détachés en Suisse huit jours à l'avance.
Arrangement rompuIls considèrent que cette obligation n'est pas compatible avec la libre circulation des personnes. Pour l'USS en revanche, l'annonce préalable est le seul moyen "d'imposer les conditions de travail suisses aux entreprises détachant des travailleurs", donc de lutter contre le dumping salarial.
La Suisse et l'UE viennent de négocier, en 2009, une application simplifiée des mesures d'accompagnement à la libre circulation, rappelle encore l'USS dans sa lettre. "Faire à nouveau pression sur ces questions représente une rupture de cet arrangement", s'indigne-t-il, avant de conclure: "en Suisse, ce sont des salaires suisses qui doivent être versés".

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS