Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Berne - Un médecin bernois a été condamné à 15 mois de prison avec sursis pour avoir vendu d'importantes quantités de calmants et de sédatifs à des toxicomanes. La justice l'a reconnu coupable de d'infractions graves à la loi fédérale sur les stupéfiants.
Le Tribunal d'arrondissement Berne-Laupen a jugé que ce médecin de famille avait réalisé un chiffre d'affaires de 270'000 francs et un bénéfice de 143'000 francs avec la vente illégale de ces substances à des personnes dépendantes. L'accusé doit aussi s'acquitter d'une amende de 5000 francs et des frais de procédure de 11'400 francs.
Le président du tribunal a considéré que l'accusé avait développé une véritable activité professionnelle. Certains patients prenaient rendez-vous juste pour obtenir des calmants, des tranquillisants et d'autres médicaments comme du rohypnol.
L'accusé a affirmé avoir agi pour venir en aide à ces toxicomanes et ainsi éviter qu'ils ne sombrent dans la délinquance ou la prostitution pour se procurer leurs doses.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS