Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Un énorme pan du glacier de Giesen, dans le massif de la Jungfrau, à environ 2800 mètres d'altitude, risque de s'effondrer en raison d'une crevasse gigantesque. Personne ne serait menacé en cas de rupture, mais la commune de Lauterbrunnen (BE) craint que l'eau accumulée inonde la vallée.

Si le barrage de glace cède, le ruisseau qui se trouve dans la vallée pourrait déborder. Mais ces dernières semaines, seuls de petits blocs ont chuté, rapporte le "SonntagsBlick".

Ils sont tombés sur une région inhabitée au-dessus de la vallée de Lauterbrunnen. La commune de l'Oberland bernois indique avoir bouclé le secteur début septembre. La mesure concerne seulement un sentier pédestre.

Constamment surveillé

Les experts n'excluent pas que de plus grandes quantités de glace s'effondrent. Mais il est aussi possible que la glace reste là où elle est et que la situation se stabilise cet hiver.

Le glacier est constamment surveillé, précise la commune. Les autorités ont débloqué de l'argent pour un système visant à prévoir les raz de marée et pour installer des caméras de surveillance.

Ces dernières années, des pans de rochers ou de glaciers se sont souvent détachés dans l'Oberland bernois. Il est aussi arrivé que les eaux de la fonte des neiges forment des lacs glaciaires. Le dernier cas en date a été observé fin août dans le glacier de la Plaine Morte au-dessus de la Lenk (BE).

ATS