Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le conseiller fédéral Alain Berset et le président de la Coopérative de la roue de la grand-route Daniel Huber ont ouvert la Feckerchilbi à Berne.

KEYSTONE/ANTHONY ANEX

(sda-ats)

Les Yéniches et Sintés de Suisse ont ouvert jeudi soir à Berne leur Feckerchilbi, une fête traditionnelle de quatre jours remontant au 18e siècle. Le ministre de l'Intérieur Alain Berset a appelé à préserver une Suisse au visage humain.

"La Suisse n'est pas un peuple avec des minorités, elle est un peuple de minorités", a déclaré le conseiller fédéral sur la Schützenmatte, selon le texte écrit de son discours. Il a rappelé que les gens du voyage avaient été reconnus comme minorité nationale en 1998.

En 2001, le Conseil fédéral a souligné qu'elle comprend tous les Yéniches et Sintés, indépendamment de leur mode de vie nomade ou pas. Les minorités sont une force et un enrichissement pour le pays, a encore relevé le Fribourgeois.

Le président de la Coopérative de la roue de la grand-route Daniel Huber a invité la population à venir faire connaissance des traditions des gens du voyage lors de ces quatre jours de festivités. Diverses animations sont prévues, débats, rencontres, expositions, notamment.

La dernière Feckerchilbi a eu lieu en 2013 à Zurich. Cette manifestation est inscrite dans la Liste des traditions vivantes de Suisse. Quelque 35'000 Yéniches et Sintés vivent en Suisse.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS