Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Posséder un vélo à Berne n'est pas sans risque. La capitale est en effet la ville de Suisse où le nombre de cycles dérobés est le plus élevé par habitant, selon une étude d'outre-Rhin. La ville allemande de Münster est en tête de ce palmarès.

L'année dernière, ce sont 2254 vélos qui ont été déclarés volés en ville de Berne, a indiqué lundi le site Internet geld.de qui s'est basé sur des chiffres transmis par la police. Soit 1826 deux-roues dérobés pour 100'000 habitants. A Bâle, ce taux s'élève à 1502. C'est à Lugano (TI) que le nombre de vols est le plus bas avec 191 cycles dérobés, soit un taux inférieur à 100.

Cette enquête réalisée dans plusieurs villes suisses, allemandes et autrichiennes révèle que ce ne sont pas les cités comme Zurich ou Berlin qui sont les plus dangereuses pour les propriétaires de vélos mais des villes de taille moyenne. L'étude souligne aussi que dans la plupart des cas les auteurs des vols ne sont jamais identifiés.

ATS