Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La présidente de la Confédération a été reçue avec les honneurs militaires par son homologue croate, Kolinda Grabr-Kitarović.

KEYSTONE/EPA/ANTONIO BAT

(sda-ats)

La Suisse et la Croatie célèbrent cette année les 25 ans de leurs relations diplomatiques. A cette occasion, Doris Leuthard s'est rendue à Zagreb mardi pour une visite officielle et pour l'inauguration des nouveaux locaux de l'ambassade suisse.

La présidente de la Confédération a été reçue avec les honneurs militaires par son homologue croate, Kolinda Grabr-Kitarović. Elle s'est aussi entretenue avec le premier ministre Andrej Plenković, précise le Département fédéral de l'environnement, des transports, de l'énergie et de la communication (DETEC) dans un communiqué.

Les discussions avec les deux responsables croates ont porté essentiellement sur les relations bilatérales - qualifiées de "très bonnes" - et la politique européenne, notamment le Brexit. La coopération dans le cadre de la contribution suisse à l'élargissement, la migration vers l'Europe et la situation en Europe du Sud-Est ont également été abordées.

À cet égard, Mme Leuthard a salué l'action humanitaire de la Croatie dans le cadre de la crise des réfugiés et le rôle stabilisateur qu'elle joue dans cette région, informe le DETEC.

Relations commerciales en hausse

Les deux parties ont en outre souligné que l'entrée en vigueur du protocole concernant l'extension de l'accord sur la libre circulation des personnes à la Croatie (protocole III) marque la fin d'une phase d'incertitude de trois ans dans les relations entre la Suisse et la Croatie. Le régime transitoire de dix ans prévoit diverses étapes de mise en œuvre jusqu'à fin 2026 au plus tard.

Les relations entre Berne et Zagreb se sont intensifiées durant la décennie en cours, tant sur le plan politique que dans le domaine économique. La Croatie est le deuxième partenaire commercial de la Suisse en Europe du Sud-Est, avec un volume des échange d'environ 425 millions de francs en 2016, en hausse de 13 % par rapport à l'année précédente.

La cheffe du DETEC s'est également rendue au cimetière Mirogoj, au pied du Mur de la désolation érigé à la mémoire des victimes de la guerre de Croatie (1991-1995). Elle y a déposé une couronne.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS