Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le nombre de djihadistes partis de Suisse pour combattre à l'étranger cesse de croître. Depuis le mois de septembre dernier, aucun nouveau cas n'a été observé, selon les derniers chiffres publiés jeudi par le Service de renseignement de la Confédération (SRC).

Les cas recensés s'élèvent donc toujours à 71, dont 25 personnes avec un passeport suisse. Sur ces derniers, 16 ont également le passeport d'un autre pays, précise le SRC. Parmi les 71 djihadistes, 57 se sont rendus en Syrie et en Irak, alors que 14 se sont engagés en Somalie, en Afghanistan et au Pakistan.

Les services de renseignement suisses estiment qu'une partie de ces personnes est toujours présente dans des zones de conflits , d'autres se sont évaporées ailleurs et certaines sont rentrées en Suisse. Selon le SRC, 15 djihadistes partis de Suisse sont morts, mais seuls 8 décès ont été confirmés.

Mouvement depuis 2001

S'il n'y a plus eu de départ depuis septembre, il en va de même pour les retours de djihadistes en Suisse. Aucun nouveau cas n'a été enregistré, indique le SRC. Le chiffre reste ainsi bloqué à 13 retours probables, dont sept confirmés. Concernant ceux non confirmés, le SRC doit encore établir avec certitude la motivation djihadiste ainsi que leur localisation exacte.

En mai 2013, le SRC recensait une vingtaine de voyageurs du djihad partis de Suisse depuis 2001. Un an plus tard, en mai 2014, ce nombre était monté à 40, pour atteindre les chiffres de 71 en septembre 2015.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS