Berne a pris pour la première fois l'avantage face à Zoug en finale des play-off de National League. Les Ours se sont imposés 4-1 et mènent 2-1 dans cette série prévue au meilleur des sept matches.

Le vent a-t-il définitivement tourné dans cette finale, la troisième en quatre ans pour le "SCB"? L'étincelant Mark Arcobello et ses coéquipiers ont en tout cas livré leur meilleur match de la finale mardi, effaçant le gênant revers (4-1) concédé à domicile dans l'Acte I jeudi dernier face à un EVZ alors supérieur.

La troupe de Kari Jalonen - lequel a définitivement perdu l'ailier tessinois Daniele Grassi (touché à une épaule sur un "check" de Dominic Lammer samedi) - a ainsi pris le dessus à 5 contre 5 mardi soir, comme ce fut le cas samedi déjà. Elle s'est également montrée supérieure à Zoug dans les situations spéciales.

Le coach finlandais espérait plus de discipline, il a été entendu. Le CP Berne n'a ainsi écopé que de deux pénalités mineures, dont une a débouché sur une supériorité numérique de 35'' seulement. Et il a témoigné d'une grande efficacité à 5 contre 4: les Ours ont converti leurs deux premiers "power play" grâce à Simon Moser, qui a dévié un tir de Mark Arcobello (4e, 1-0), et à Tristan Scherwey (13e, 3-1).

Martschini transparent

L'entraîneur zougois Dan Tangnes devra quant à lui revoir sa copie. Le retour de Reto Suri, absent samedi après la fameuse charge qui a valu une sanction minime à Adam Almquist (quatre matches, le deuxième ayant été purgé mardi), n'a pas changé grand-chose. Son compère Lino Martschini est ainsi resté très discret, la "faute" aussi à une arrière-garde bernoise extrêmement solide.

Zoug a tenu le choc essentiellement grâce à son trio de renforts étrangers. Son unique but a d'ailleurs été l'oeuvre de Carl Klingberg, qui a dévié subtilement un centre-tir de Dennis Everberg après un travail préparatoire de Garrett Roe pour le 1-1 (8e). Mais la ligne de parade zougoise en est restée là.

Les écrans de Moser

Tout était dit après un tiers initial parfaitement maîtrisé par Berne. Les Ours avaient très vite digéré l'égalisation zougoise: ils ont repris l'avantage 88'' plus tard sur une réussite d'Arcobello, qui a profité d'un écran de Simon Moser pour tromper un Tobias Stephan masqué comme sur le premier but par le capitaine bernois.

Forts d'une avance de deux unités après 20' de jeu, les Bernois ont géré les deux dernières périodes avec sérénité. Ils ont scellé le score dans une cage vide, à 2'03'' de la fin du match, grâce à un nouveau but d'Arcobello.

L'impression laissée mardi par les deux gardiens ne présage par ailleurs rien de bon pour Zoug. Tobias Stephan n'a certes rien à se reprocher, mais il n'a pas réussi d'arrêt susceptible de modifier le cours du match. Leonardo Genoni a, lui, réalisé quelques parades déterminantes, notamment sur un tir à bout portant de Martschini (12e). Son équipe ne comptait alors qu'une longueur d'avance.

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Billets gratuits pour rencontrer Lili Hinstin

Billets gratuits pour rencontrer Lili Hinstin

SWI plus banner

  • Des infos pertinentes et compactes
  • Des questions et des réponses pour la Cinquième Suisse
  • Discuter, débattre, réseauter

Un seul clic, mais un Plus pour vous !


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.