Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Selon le rapport du CDF, l'industrie de l'armement exploite des failles juridiques pour contourner les règles (image d'illustration).

Keystone/PETER SCHNEIDER

(sda-ats)

Le Contrôle fédéral des finances (CDF) a critiqué mercredi la remise à la télévision alémanique SRF d'une version non censurée de son rapport sur les exportations de matériel de guerre. Dans son émission "Rundschau", la SRF a cité certains passages caviardés du texte.

Le CDF "a appris ce soir la publication in extenso" de son rapport. "La remise de ce document à la presse dans sa version entière, sans les caviardages demandés par le Secrétariat d'Etat à l'économie (SECO) et le Secrétariat général du Département fédéral de l'économie (DEFR), est regrettable", a déclaré le directeur du CDF Michel Huissoud dans une prise de position envoyée à Keystone-ATS.

"La remise de ce document confidentiel est également susceptible d'être poursuivie par les autorités de poursuite pénale compétentes", ajoute-t-il.

Dans son rapport publié lundi, le CDF avait estimé que les règles en vigueur concernant les exportations de matériel de guerre étaient interprétées de manière favorable à l'économie et qu'elles pouvaient être contournées. Pour lui, les services du SECO devraient entretenir "une distance critique" à l'égard des entreprises contrôlées et de leurs lobbyistes.

Le SECO a dénoncé un rapport "politique et arbitraire". Ce document ne prend selon lui pas en considération le fait que le Conseil fédéral et le Secrétariat d'Etat à l'économie se bornent à appliquer la volonté du législateur.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS