Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le Ministère public de la Confédération (MPC) prend la direction des investigations concernant les deux ressortissants syriens arrêtés vendredi à Genève, a fait savoir samedi le procureur général du canton de Genève Olivier Jornot.

Des traces d'explosif ont été découvertes dans leur voiture. M.Jornot n'a pas voulu donner de détails sur la nature des explosifs. Les deux hommes, qui ne parlent pas français et ont présenté des passeports syriens authentiques, disent être arrivés en Suisse vendredi.

Les deux Syriens n'ont pas de lien avec les quatre hommes recherchés depuis mercredi à Genève et qui sont soupçonnés d'avoir prêté allégeance à l'Etat islamique. Une photo de ces individus assis en rang, l'index en l'air, et le visage flouté, a été diffusée par certains médias.

Les traces d'explosif retrouvées dans la voiture sont pour l'heure les seuls éléments à charge contre les deux Syriens, a précisé M.Jornot. Les suspects disent avoir acheté leur voiture récemment. La découverte de traces d'explosif ne signifie pas que les deux hommes ont transporté des explosifs, a noté le procureur.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS