Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La douzième édition de la Coupe de Suisse a souri à Berne. Dans leur PostFinance Arena, les Ours ont dominé les Kloten Flyers 3-1 pour offrir un premier trophée à leur entraîneur Guy Boucher.

Berne a enlevé la deuxième Coupe de Suisse de son histoire (première en 1965) grâce à une minute parfaitement négociée. En 53 secondes exactement, les joueurs de Guy Boucher ont fait passer le score de 1-0 à 3-0. Alors bien sûr, un avantage de trois buts en hockey sur glace à la 24e minute d'un match n'a rien d'insurmontable au demeurant. Mais plus que les buts, c'est la manière dont ils ont été inscrits qui a mis en lumière l'écart qui existe aujourd'hui entre Berne et Kloten. Entre le leader du championnat et celui qui se retrouve 10e à huit points de la barre.

Le 2-0 est tombé après un renvoi de la jambière de Martin Gerber et un backhand opportuniste de Moser. Le 3-0 a coupé les jambes des Aviateurs, car c'est Gian-Andrea Randegger qui a dévié dans son propre filet un puck poussé par Scherwey. Si la chance sourit aux audacieux, on sait aussi qu'elle choisit rarement le camp des paresseux. Et les Ours ont flairé le bon coup au bon moment.

Avant cette minute fatale aux Flyers, le match avait déjà pris une tonalité bernoise. L'avantage acquis par Plüss et ses coéquipiers après les vingt premières minutes était pleinement justifié. Plus conquérants que les Flyers, les Bernois ont même failli ouvrir la marque à la 7e minute déjà, mais Martin Gerber a frustré Tristan Scherwey en effectuant un superbe arrêt de la jambière.

Dans un match à aborder comme l'acte sept d'une série de play-off, les joueurs de la capitale ont présenté le visage qu'il fallait. Du côté zurichois, l'esprit tourné vers la barre et une hypothétique participation aux séries éliminatoires n'a pas permis de se sublimer. Même avec un coach comme Sean Simpson sur le banc. Kloten a subi. Kloten s'est dit que sur un malentendu cela pourrait marcher. Pas face à ce Berne-là. Mais Kloten a tout de même prouvé qu'il avait de la fierté au cours du troisième tiers. Le but de Leone (50e) a offert un petit réconfort aux Aviateurs.

Seule ombre au tableau idyllique des Ours, la blessure de Christoph Bertschy. Le Fribourgeois a dû sortir à la 31e après un check de Patrick Von Gunten. Selon les premières informations, il souffrirait des adducteurs.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS