Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Fin de partie pour Bernie Sanders: il a reconnu sa défaite dans les primaires démocrates et dit vouloir tout faire pour qu'Hillary Clinton gagne en novembre.

Keystone/AP/ANDREW HARNIK

(sda-ats)

Le candidat démocrate Bernie Sanders a officiellement apporté son soutien à Hillary Clinton lors d'un meeting commun dans l'Etat du New Hampshire. Le sénateur du Vermont met ainsi fin à une campagne des primaires présidentielles américaines très disputée.

"Je soutiens Hillary Clinton", a déclaré M. Sanders, 74 ans, dans un lycée de Portsmouth. C'est la première fois que les anciens rivaux des primaires démocrates, plus difficiles que prévu pour Mme Clinton, s'affichent ensemble.

Elle a "gagné le processus des primaires démocrates", a souligné le sénateur du Vermont. "Et je la félicite pour cela, et je ferai tout ce que je peux pour être sûr qu'elle sera le prochain président des Etats-Unis", a ajouté M. Sanders, qui a aussi tenu à remercier les millions d'Américains qui l'avaient soutenu durant sa campagne.

"Ensemble nous avons commencé une révolution politique pour transformer l'Amérique et cette révolution continue", a-t-il insisté, avant d'entamer un long catalogue des thèmes qu'il a défendus durant sa campagne, souvent tendue avec Mme Clinton. Il l'avait notamment accusée en avril de ne pas être "qualifiée" pour être présidente.

Le sénateur "socialiste" a ainsi de facto formellement reconnu sa défaite dans la course à l'investiture du Parti démocrate en vue de l'élection présidentielle américaine du 8 novembre prochain.

Donald Trump, candidat du camp républicain, a estimé dans un communiqué que Bernie Sanders, en apportant son soutien à Mme Clinton, faisait désormais partie d'un "système truqué" qu'il entend dénoncer.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS