Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Un groupe de travail de la Conférence des directeurs cantonaux de justice et police (CCDJP) constate qu'il manque en Suisse environ 1500 policiers. En cause, en plus d'un besoin sécuritaire croissant, les effets d'une société qui vit toujours plus 24h sur 24.

La société actuelle a besoin de policiers engagés en permanence, selon le vice-président de la CCDJP, le conseiller d'Etat PDC zougois Beat Villiger, interviewé par le "SonntagsBlick". "La population ne cesse de croître, il y a dans les rues toujours plus de voitures et une activité intense dans les villes le week-end entre 02h00 et 06h00 du matin."

Selon Beat Villiger, la demande de 15'000 policiers supplémentaires de la part de la Fédération suisse des fonctionnaires de police (FSFP) est exagérée. En revanche "nous demandons aux parlements cantonaux d'octroyer les moyens nécessaires", souligne Beat Villiger. Comme en matière d'achat de matériel, il préconise une coopération plus étroite afin de créer des centrales d'engagement communes.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS