Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La phase finale des Championnats du monde à Vienne se disputera sans participation suisse. Après Nina Betschart/Tanja Hüberli, Joana Heidrich/Anouck Vergé-Dépré ont aussi été éliminées en huitièmes.

Nina Betschart et Tanja Hüberli ont connu l'élimination en deux sets 17-21 21-23 contre les Canadiennes Pavan/Humana-Paredes.

Têtes de série no 7, Sarah Pavan/Melissa Humana-Paredes avaient prouvé leur valeur ces dernières semaines en montant trois fois de suite sur le podium d'un tournoi World Tour. Elles figuraient parmi les favorites pour le titre mondial à Rome.

Betschart/Hüberli sont longtemps parvenues à rester dans le sillage des Canadiennes. Au cours de la première manche, ce n'est que dans la phase finale que Pavan/Humana-Paredes ont pu prendre l'avance décisive.

Dans le deuxième set, les Suissesses, têtes de série no 10, ont réussi à transformer un retard de six points (5-11) en un avantage (14-13). Elles se sont même procuré une balle de set (20-19) mais finalement elles ont quitté le terrain dans la peau de perdantes.

Trop de différence

La dernière équipe de Suisse en lice a perdu contre les têtes de séries no 1, les Brésiliennes Larissa/Talita sur un terrain où la température au sol affichait 66 degrés. Les Suissesses se sont inclinées 19-21 16-21. Ainsi, Heidrich/Vergé-Dépré comme Betschart/Hèberli ont réalisé l'objectif minimal mais sont restées loin de l'exploit.

Après les bons résultats lors des derniers tournois, les attentes autour de la paire Heidrich/Vergé Dépré avaient augmenté. Mais le tirage au sort n'a pas été favorable à la Zurichoise et à la Bernoise, qui jouent ensemble depuis le début de cette saison. Dès le deuxième tour par élimination directe, elles se sont retrouvées opposées au duo le plus redoutable.

En juin à La Haye, le duo helvétique avait pourtant battu les deux expérimentées Brésiliennes en deux sets. A Vienne, l'équipe suisse n'a eu aucune chance. Larissa/Talita ont joué en toute sérénité.

ATS